Logo Journal L'Essor
2021 2020 2019 2018 2017 2016 2015 2014 2013
2012 2011 2010 2009 2008 2007 2006 + 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Article suivant Numéro suivant
Numéro précédent Article précédent   index de ce numéro

Août 2021
Un plan de survie de l’humanité
Lu par : Rémy Cosandey

Un plan de survie de l’humanité
René Longet, Éditions Jouvence, 2020

Tout au long de sa vie, René Longet s’est engagé pour un meilleur usage des ressources de notre Terre. Il s’est révolté contre les abus et les injustices exercés par des humains envers d’autres humains, contre les inégalités inacceptables dans un monde qui aurait tout pour bien faire. Il l’a fait à travers la prise de responsabilités aux niveaux institutionnels et associatifs, par l’enseignement, la recherche des faits, d’innombrables publications et conférences. Il l’a fait aussi à travers ses mandats d’élu au Grand Conseil genevois, au Conseil national et au sein de l’exécutif d’une ville suburbaine. Il continue à le faire aujourd’hui au moyen d’un livre bien documenté et passionnant.

L’ouvrage de René Longet est sous-titré «Les objectifs de développement durable». Il rappelle tout d’abord les périls qui menacent la planète: le réchauffement climatique, les atteintes à la biodiversité, la déforestation massive, le gaspillage des ressources, la fonte des glaces… et, pour couronner le tout, la pandémie du coronavirus. «Tout cela doit nous rendre humbles et nous mettre davantage à l’écoute de ce qui se passe».

René Longet souligne que, pour l’ensemble des ressources, leur exploitation dépasse depuis un demi-siècle les possibilités de renouvellement. Chaque année le «Jour du Dépassement» arrive plus tôt dans l’année et l’humanité vit davantage à crédit. L’auteur énumère ensuite les objectifs du développement durable. Ils peuvent se résumer à deux fils conducteurs: libérer l’humanité de la tyrannie de la pauvreté et prendre soin de la planète.

Le livre de René Longet doit absolument être lu par tous ceux qui sont préoccupés par l’avenir du monde. En guise de conclusion, l’auteur est catégorique: «Si nous voulons tout perdre demain, continuons comme aujourd’hui».

Rémy Cosandey

Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2021   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?