Logo Journal L'Essor
2021 2020 2019 2018 2017 2016 2015 2014 2013
2012 2011 2010 2009 2008 2007 2006 + 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Article suivant Numéro suivant
Numéro précédent Article précédent   index de ce numéro

Août 2021
La conquête d’un droit
Lu par : Gloria Barbezat

La conquête d’un droit
Brigitte Studer, Editions Livreo-Alphil, 2020

Le suffrage féminin en Suisse a mis plus d’un siècle à être reconnu pleinement dans cette démocratie modèle. Dans la Constitution fédérale de 1848, l’article 4 stipule: «Tous les Suisses sont égaux devant la loi». Une interprétation de cet article a toujours été refusée par les juges fédéraux, car, «selon eux, était seule valable l’interprétation historique qui reflétait le sens que les pères de la nation avaient voulu donner à cet article».

L’auteure signale ce fait paradoxal d’exclusion politique des femmes au sein d’une démocratie directe et l’injustice qui en découle: «Si les femmes ne sont pas mises sur un pied d’égalité en 1848, si elles n’ont pas les mêmes droits que les hommes, elles ne sont pas pour autant libérées des devoirs de la citoyenneté dont en premier lieu celui de l’impôt».

Dans cet ouvrage, l’auteure traite avec rigueur toutes les étapes qui ont marqué la lutte pour l’obtention du suffrage intégral aux femmes de ce pays. Chaque chapitre relate ces luttes qui ont engagé les femmes «suffragistes». Elles n’ont jamais baissé les bras devant autant de refus, d’humiliations, d’injustices, d’exclusions en mobilisant des pratiques politiques, telles que pétitions, conférences, expositions, sans négliger des essais, des pamphlets et des ouvrages académiques.

Une précision importante que nous apporte l’auteure: «car la revendication du suffrage féminin a mobilisé beaucoup d’hommes, en défenseurs comme en adversaires. Ce sont eux qui ont servi de relais pour porter la revendication dans les lieux institutionnels du politique dont les femmes étaient exclues». Pour beaucoup, l’octroi du droit de vote aux femmes constituait «une exagération»…

Un livre très instructif où l’auteure suit pas à pas l’évolution des revendications pour la conquête de ce droit légitime par cette constatation: «Il aura fallu près de nonante votations – communales, cantonales, fédérales – et cent vingt ans pour que les femmes suisses obtiennent en 1971 ce que les hommes avaient obtenu en 1848 déjà». À la fin de chaque chapitre, une orientation bibliographique invite le lecteur à approfondir ces pages d’Histoire helvétique.

Gloria Barbezat

Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2021   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?