Logo Journal L'Essor
2021 2020 2019 2018 2017 2016 2015 2014 2013
2012 2011 2010 2009 2008 2007 2006 + 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Article suivant Numéro suivant
Numéro précédent Article précédent   index de ce numéro

Décembre 2020
L’ombre du souterrain
Lu par : Rémy Cosandey

L’ombre du souterrain
Edith Habersaat, Éditions Slatkine, 2020

On est toujours en admiration au sujet des qualités littéraires de l’auteur et de son imagination. Dans son nouveau roman, Edith Habersaat offre à ses lecteurs une énigme passionnante dont le dénouement n’est révélé qu’à la fin du livre.

Alexa Dorval, une jeune fille, est victime d’une violente agression dans le souterrain dit des Chauves-souris (on ne sait jamais dans quelle région il se situe) . Au fil des pages, on pense avoir découvert le coupable, puis on envisage un autre fautif, puis encore un autre suspect. Finalement, on apprend la vérité qui se révèle inattendue et pénible pour plusieurs personnages.

Outre son caractère tragique, le roman d’Edith Habersaat propose aussi de nombreuses pages poétiques. Un exemple: «On écoutera la respiration des mots, le souffle blanc des premiers flocons qui s’obstineront à s’accrocher au faîte des grands arbres, défiant les tourbillons du vent.»

Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2021   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?