Logo Journal L'Essor
2021 2020 2019 2018 2017 2016 2015 2014 2013
2012 2011 2010 2009 2008 2007 2006 + 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Article suivant Numéro suivant
Numéro précédent Article précédent   index de ce numéro

Août 2020
Multinationales: fléaux pour la planète et l’humanité
Auteur : Alain Guillez

Les multinationales (Syngenta, Bayer, BP, Texaco, Total, Val, Glencore et bien d’autres) polluent, empoisonnent, championnes d’émissions de gaz à effet de serre. Elles monopolisent le carburant, la fabrication de matières plastiques, de médicaments, de semences, de produits phytosanitaires et agroalimentaires, ainsi que l’eau, le charbon, le nucléaire, les constructions, les télécommunications, les armes et j’en passe.

Elles se dressent contre toutes formes de protection de la planète et des droits humains. Elles chassent celles et ceux qui s’y opposent en faisant pression sur les gouvernements. Elles sèment la destruction et la mort sur leur passage, privant des millions d’êtres humains du minimum vital en pillant leurs ressources. Leur rapacité repose uniquement sur l’anéantissement de tout ce qui est vital pour la protection de la vie sur terre.

Malheureusement, les multinationales entretiennent savamment la cupidité, l’égoïsme, la tiédeur, l’indifférence, l’ignorance, la médiocrité. Elles sont passées maître dans l’art de manipuler l’humanité et à seule fin de nous uniformiser. De nous transformer en robot. Redressons-nous, restons des êtres humains libres et conscients, rejetons en bloc cette pensée ultra-libérale dévastatrice.

La Suisse, berceau de ces sociétés, plus de cent soixante! Notre pays serait-il devenu une tumeur cancéreuse qui répand ses métastases sur la planète?

Souhaitons que le coronavirus soit une source d’inspiration pour un monde où l’économie n’est plus une nuisance, mais au service de l’être humain. Les 750 milliards de fortune qui dorment dans les coffres suisses, fortune produite par les 300 familles les plus riches de Suisse, pourraient, en ces temps de crise, soulager bien des misères cachées et visibles. Qu’on se le dise.

Alain Guillez, Tavel


Rédaction – Le peuple suisse se prononcera prochainement sur l’initiative «Pour des multinationales responsables». N’oubliez pas de voter oui pour faire cesser l’exploitation des êtres humains, ainsi que la pollution et les atteintes au climat.

Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2021   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?