Logo Journal L'Essor
2020 2019 2018 2017 2016 2015 2014 2013 2012
  2011 2010 2009 2008 2007 2006 + 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Article suivant Numéro suivant
Numéro précédent Article précédent   index de ce numéro

Avril 2020
Tant qu’il y aura des bananes
Auteur : Le coin du potache - MG

Nous vivons une époque formidable. Une banane scotchée contre un mur qui revendiquait le statut d’œuvre d’art à 120.000 $, a été mangée par un autre artiste… Je pense au paysan producteur de la banane qui n’a sans doute reçu que quelques cents pour son travail véritablement créatif. Vous m’objecterez qu’il faut inclure le prix du bout de la bande autocollante dans le coût final. Pourtant, je persiste à douter de la santé mentale de ces artistes, le colleur et le bouffeur, comme des clientes et clients qui auront investi dans pareille insulte à celles et ceux qui galèrent pour survivre. L’événement c’est produit sous l’égide de la foire d’Art Basel… à Miami. Le seul mot qui fait sens dans ceux qui précèdent, est le mot «foire». Mais, ce que l’on sait moins, c’est que «l’œuvre» a été produite à 5 exemplaires. Trois ont été vendues, et deux ont été réservées à des musées.

Je m’interroge, non sans perplexité, au sujet des ressources intellectuelles des acheteurs comme des responsables de collections muséales. Va-t-on taxidermiser les bananes ou se ratatineront-elles en noircissant jusqu’à obéir aux lois de la pesanteur et choir sur le sol? La triste vérité m’oblige à vous révéler que la banane mangée a simplement été remplacée. Et donc, les 5 œuvres seront entretenues de pareille manière pour le restant de l’éternité. Ou en tout cas, jusqu’à la fin de la production bananière. Que faites-vous comme métier? Je suis remplaceur de bananes scotchées. Ajoutons que l’artiste qui l’a avalée a sobrement commenté son geste en précisant: «J’aime vraiment cette installation, elle est délicieuse…» Je ne sais pas vous, mais moi je trouve que nous vivons une époque… sidérante. Moralité: pour être c… à ce point, faut être très, très, mais vraiment très riche!

MG

Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2020   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?