Logo Journal L'Essor
2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010
2009 2008 2007 2006 et nos 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :

La Charte du Journal L'Essor

La charte de L'Essor a été ré-actualisée à l'occasion de son 100ème anniversaire.


Préambule

Fondé en 1905 dans la foulée du christianisme social du début du 20e siècle, l’Essor est un journal suisse romand indépendant travaillant au rapprochement entre les humains et à leur compréhension réciproque. Il affirme la primauté des valeurs de partage et aspire à participer à l'éveil des consciences.

L'Essor n’est lié à aucune église et à aucun parti ou mouvement politique. Il est rédigé et administré par un groupe de personnes bénévoles.

Tribune libre

Les opinions les plus variées peuvent s’exprimer dans l’Essor pour autant qu’elles respectent l’humain dans sa dignité, sa diversité et sa liberté. Dans un monde hyper médiatisé, qui rend difficile le tri de l’information, l’Essor essaie de comprendre afin de mieux expliquer. A cet effet, il propose à ses lecteurs des dossiers et des forums sur différents sujets.

Journal engagé

Dès son origine, l’Essor a placé l’humain au centre de ses préoccupations. Il milite pour des causes et des valeurs allant dans ce sens. Ses engagements s’articulent autour de quatre thèmes principaux:

La cause de la paix

L’Essor travaille à l’émergence d’un monde meilleur et harmonieux, où les conflits doivent être réglés par des moyens non-violents. Il oeuvre pour le rapprochement entre les femmes et les hommes de bonne volonté, dans un esprit d’ouverture, de dialogue, de compréhension mutuelle et d’échanges. Il soutient une idée de la mondialisation qui ne soit pas otage de l’économie. Il aspire à ce que la Suisse se tourne davantage vers l’extérieur, qu’elle intègre pleinement l’Europe politique, économique, sociale et culturelle en construction.

La pratique de la solidarité

L’Essor partage le préambule de la Constitution fédérale qui affirme que la force d’une communauté se mesure au bien-être du plus faible de ses membres. Cet objectif implique d’œuvrer pour une meilleure justice sociale et pour une répartition plus équitable des richesses, tant en Suisse que dans le monde. Dans notre pays, la solidarité doit s’exprimer à tous les niveaux et dans toutes les circonstances: entre les jeunes et les aînés, entre les femmes et les hommes, entre les Suisses et les étrangers. L’Essor estime aussi qu’une attention particulière doit être accordée aux handicapés, aux malades et aux distancés.

Le respect de la vie

La prise de conscience que notre planète est limitée dans les ressources qu’elle peut mettre à disposition de l’humanité incite l’Essor à promouvoir une politique de consommation contrôlée des biens et des énergies; à prôner l’échange et le partage des ressources qui tiennent compte de leur inégale répartition sur terre; à privilégier une économie qui favorise le développement des collectivités les plus démunies et qui limite celui des plus nanties; à développer l’idée que l’imagination et l’échange peuvent judicieusement remplacer le consumérisme et la concurrence; à développer une éducation basée sur le respect de la nature et la préservation de sa diversité.

L'ouverture à la créativité

L’Essor s’engage à mettre en lumière des démarches créatives, originales, parfois même utopiques, celles-ci pouvant devenir les réalités de demain, dans tous les domaines relevant du lien social, économique et environnemental; à promouvoir des pratiques alternatives, une façon de penser autrement, pour sortir de l’impasse de la pensée unique; à lutter contre tout dogmatisme, extrémisme politique ou carcan idéologique qui empêchent la libre expression de l’intelligence humaine.


Texte adopté le 28 mai 2005 par le comité rédactionnel
Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2017   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?