Logo Journal L'Essor
2021 2020 2019 2018 2017 2016 2015 2014 2013
2012 2011 2010 2009 2008 2007 2006 + 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Article suivant Numéro suivant
Numéro précédent Article précédent   index de ce numéro

Février 2021
Trump, un homme qui assume sa foi?
Auteur : Laurence Thomas

De quelle foi parle-t-on? Celle en Jésus-Christ, ou celle en lui-même? Donc pour M. Desfayes (référence à une précédente lettre de lecteur dans le journal Echo Magazine), nous devrions en tant que catholiques, être heureux de la nomination de juges catholiques conservateurs et anti-avortement. Analysons le bilan de ce «fervent chrétien».

• Étonnamment, ces grands défenseurs de la Vie, soutiennent bec et ongles le droit au port d’armes et sont opposés à toutes réformes pour en limiter l’accès. Ainsi, M. Trump se rend responsable des innombrables tueries, dans des écoles entre autres.

• Par son rejet et la destruction de l’Obamacare, M. Trump prive de nombreux Américains de l’accès aux soins; en cela il les condamne à la misère et parfois à la mort.

• Par sa négation de la gravité du virus Covid-19 et en encourageant par son attitude à éviter les gestes barrières, allant jusqu’à critiquer les Etats qui ont pris des mesures adéquates, M. Trump a sur sa conscience (pour autant qu’il en ait une) plus de 400.000 morts (ndlr: à l’heure de son départ), et ce chiffre est sans doute encore loin du compte.

• Par sa politique migratoire inhumaine, M. Trump a séparé de jeunes enfants de leurs familles, les gardant enfermés dans des cages. A ce jour, on ne sait pas ce que sont devenus les parents de plus de 500 de ces enfants; que vontils devenir ?

• Il y a bien sûr eu le drame (un parmi tant d’autres) de la mort de George Floyd. Est-ce que M. Trump a eu le moindre mot pour sa famille? Non, il n’a su que critiquer et répondre par la violence à ceux qui ont demandé que ces actes racistes cessent.

• Je passe par-dessus les innombrables mensonges et attaques verbales de ce triste sire… pour moi ce ne sont pas des «balourdises» mais une preuve de son manque total d’humanité. Et malheureusement, à l’heure où j’écris, il nous suffit de voir son attitude devant le résultat des élections pour se rendre compte de sa folie égocentrique.

Alors Monsieur Trump, un défenseur de la foi chrétienne?

Lorsqu’il s’est présenté devant la foule sa Bible en mains, ce n’est pas la Chrétienté qu’il défendait, c’est le nom de Jésus-Christ qu’il insultait.

Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2021   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?