Logo Journal L'Essor
2019 2018 2017 2016 2015 2014 2013
2012 2011 2010 2009 2008 2007 2006
et 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Article suivant Numéro suivant
Numéro précédent Article précédent   index de ce numéro

Juin 2019    [53]
Commerce équitable, une relation Nord-Sud respectueuse
Auteur : Myriam Drandic-Longet

Témoignage reçu d’une abonnée de longue date, Mme Myriam Drandic-Longet, impliquée auprès du Magasin du Monde de Sion.

C’est une vision du monde plus juste qui est à la base de la Charte des Magasins du Monde (Weltladen et/ou Claro en Suisse alémanique). Nous avons fêté 40 ans d’existence en 2018 ! Il s’agit d’un mouvement associatif soutenant l’émergence d’une économie solidaire respectueuse de l’être humain.

Notre démarche vise aussi au maintien d’un développement durable dans les régions productrices, ce qui évite les monocultures tristement célèbres en raison de l’appauvrissement des terres - qui nécessite ensuite l’emploi massif de produits chimiques de substitution - de la déforestation massive et de l’assèchement des rivières. Nos produits alimentaires ne contiennent pas de pesticides. L’artisanat dans nos magasins est créé avec des matières premières dans le respect de l’environnement, grâce auquel souvent les femmes accèdent elles aussi à un travail rémunéré. Les producteurs sont payés à un juste prix. Ils peuvent ainsi rester maîtres de leur terre, rester dans leur village et envoyer leurs enfants à l’école.

Dans toute idée, il faut chercher à qui elle va et de qui elle vient; alors seulement on comprend son efficacité
– Bertolt Brecht

Il s’agit clairement d’une alternative au système de subordination des plus pauvres à notre arrogance de nantis qui amène tant de déséquilibres socio-économiques dans le monde. Acheter dans les commerces équitables évite l’exode rural. Une consommation réfléchie permettrait à toute la Planète de se nourrir sans détruire notre milieu vital.

Chaque client entrant dans un Magasin du monde en Suisse romande peut être certain que le produit qu’il achète n’est pas le fruit d’une exploitation honteuse des pays du Sud. Nous collaborons avec de petits producteurs qui sont eux partenaires d’organismes locaux contrôlés régulièrement, supervisés notamment par SFT et WFTO (Swiss Fair Trade et l’Organisation mondiale du commerce équitable). La plupart de nos fournisseurs ont renoncé au label qui ne respecte pas des critères aussi poussés que notre filière intégrée.

Les Magasins du monde favorisent une culture d’achat responsable en sensibilisant les clients à une économie solidaire.

Pour les Magasins du monde
Myriam Drandic-Longet, Sion

Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2019   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?