Logo Journal L'Essor
2018 2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011
2010 2009 2008 2007 2006 et 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Article suivant Dernier
Numéro précédent Article précédent   index de ce numéro

Décembre 2018    [73]
Un homme dans la cité
Lu par : Rémy Cosandey

Un homme dans la cité
Alain Bringolf
«Plaidoyer pour la participation populaire» Éditions Livreo-Alphil
2018

On ne guérit pas de son enfance. (Jean Ferrat)

Le sous-titre du livre d’Alain Bringolf résume bien l’idéal et le parcours de l’auteur: «Plaidoyer pour la participation populaire». À travers les 120 pages de cet ouvrage, l'auteur retrace toute sa vie politique: 18 ans en qualité de conseiller communal (exécutif) à La Chaux-de-Fonds, 36 ans sur les bancs du Grand Conseil neuchâtelois et 4 ans en tant que président suisse du Parti du Travail (Parti Ouvrier et Populaire dans certains cantons).

Dans tous ses mandats politiques, l’auteur a toujours essayé de rester ouvert à toute suggestion, d’où qu’elle vienne, sans rapport de force ni hiérarchie. Que ce soit l’idée d’un enfant, d’une entreprise ou d’une personne venant d’un bord politique différent du sien, l’idée qui rassemble le plus l’emporte!

Dans le cadre de ses fonctions à la tête de la voirie et de l’urbanisme d’une ville de 40.000 habitants, Alain Bringolf a pu mettre en pratique son sens du dialogue et de l’écoute des citoyens. Il énumère plusieurs dossiers qu’il a traités, s’efforçant toujours de consulter les habitants concernés plutôt que de leur imposer un programme tout ficelé. «Les gens sont honorés, lorsqu’un élu parle avec eux d’un projet qui les concerne directement

Outre ses charges politiques, Alain Bringolf a toujours été préoccupé par l’avenir de la planète. «La défense de l’écologie, affirme-t-il, ne peut se faire au sein du système capitaliste. La prédominance de l’économie, donc des intérêts privés, porte préjudice au développement social et écologique». Il montre l’exemple en cultivant un grand jardin potager et en élevant des lapins, des poules et des pigeons.

Après plus de 50 ans d’engagement, de victoires et de défaites et surtout de fidélité à ses convictions, Alain Bringolf livre un témoignage magnifique et offre une moralité constructive: un mandat public est accompli pour servir et non pas pour se servir. Merci à lui d’avoir su, après le livre d’Anne-Catherine Menétrey-Savary, réhabiliter la politique.


Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2017   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?