Logo Journal L'Essor
2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010
2009 2008 2007 2006 et nos 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Index de l'annéeindex de ce numéro Article suivant Numéro suivant
Numéro précédent Article précédent

Juin 2017 
Mes héroïnes, des femmes qui s’engagent
Auteur : Gloria Barbezat

Mes héroïnes, des femmes qui s’engagent
Manon Schick
Éditions Favre
mars 2017 (136 pages)

Pour écrire ce livre magnifique, Manon Schick, directrice de la section suisse d’Amnesty International, s’est inspirée de femmes qu’elle a connues à travers le monde, dans le cadre de son activité professionnelle. Comme elle le signale bien «ce furent des rencontres fortes et leurs combats racontent la diversité des domaines dans lesquels les femmes s’engagent.»

Militantes inconnues pour la plupart, venant de tous les continents, «ses 11 héroïnes», femmes fortes et engagées avec lesquelles elle a partagé leur quotidien, les a vues évoluer parmi les angoisses, les attentes, les injustices, les déceptions mais aussi les victoires par ci, par là.

Telle cette militante colombienne de la paix dont le frère a été tué par des paramilitaires à cause d’elle et de son engagement. L’enseignante mexicaine sur les traces des filles disparues et l’inaction du gouvernement. La Mama congolaise des femmes violées, dans un pays où tout dissuade les femmes de porter plainte car «la justice est payante, elle est corrompue, et en plus les victimes risquent de subir des représailles.» L’avocate turque qui défend les victimes de violence domestique dans une société où la lenteur de la justice est flagrante et qui «maltraite les femmes en prenant davantage soin des accusés que des victimes».

Toutes ces femmes héroïnes, filles soldates, avocates, journalistes, défenderesses de l’homosexualité là où sévit la peine de mort, militantes pour la paix et les droits humains, vivant dans des «pays prison», souvent obligées de quitter patrie et famille, sont, comme le signale l’auteure, les «actrices du changement, héroïnes des droits humains.»

Au fil du récit, l’auteure les laisse s’exprimer et, avec pudeur et respect, retrace leur situation de femmes victimes et leur lutte pour un monde meilleur, solidaire et respectueux des besoins fondamentaux de la famille et de la société.

Toutes ces femmes, «coupables de courage», maintiennent cette flamme, cette énergie de l’engagement qui «peut parfois vaciller mais ne s’éteint jamais.»

Un livre plein de courage, engagé, avec une pointe d’enthousiasme et d’optimisme, par respect aux luttes menées par tous les défenseurs des libertés fondamentales à travers le monde.

Gloria Barbezat

Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2017   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?